LA GESTION DIFFERENCIEE

Qu’est-ce que c’est ?

La gestion différenciée est une gestion raisonnée des espaces publics qui fait référence à la « charte d’environnement » dont s’est dotée la municipalité. Celle-ci s’est engagée en priorité à renoncer progressivement à l’usage des pesticides notamment pour le désherbage, en mettant en œuvre d’autres procédés alternatifs.

La commune de Cénac assure la gestion de 17ha d’espaces verts, répartis entre espaces communaux et espaces naturels, l’objectif étant de préserver ou développer la biodiversité des milieux. L’intervention des équipes techniques sera par conséquent fréquente sur les places, parcs et squares du centre bourg, régulières sur les espaces de jeux, puis annuelle sur les espaces naturels tels que le bois de Desfonseau et sa prairie.

La gestion différenciée répond à la fois à des enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

Enjeux environnementaux

  • Réduire, voire supprimer les pollutions : produits phytosanitaires et fertilisants,
  • Gérer les ressources naturelles : valoriser les déchets verts (broyage et paillage), économiser la ressource en eau (installation d’un récupérateur d’eau pour le potager de l’école…),
  • Préserver et enrichir la diversité des espaces naturels, augmenter la biodiversité ordinaire.

Enjeux sociaux

  • Améliorer le cadre de vie des habitants en mettant à leur disposition une diversité d’espaces,
  • Eduquer le grand public à l’environnement (tri sélectif, gestion des déchets verts…).

Enjeux économiques

  • Faire face à des charges de fonctionnement de plus en plus lourdes,
  • Optimiser les moyens humains, matériels et financiers,
  • Maîtriser les temps d’intervention

 

Suite au Grenelle de l’environnement, le plan Ecophyto 2018, prévoit une réduction de 50% des produits phytosanitaires en 10 ans.

Pour les collectivités, cela se traduira par une réglementation renforcée, et par des restrictions d’utilisation sur les espaces publics.

Les pesticides et fertilisant utilisés tant par les particuliers que par les professionnels se retrouvent dans les eaux, sur les terres et les chemins de randonnée, mais également sur nos semelles de chaussures et entrent dans nos maisons. Il est désormais avéré qu’ils sont nocifs pour la santé.

Aussi, la commune de Cénac a fait le choix, depuis quelques années déjà, de s’orienter vers le « Zéro phyto » et d’avoir recours à des techniques alternatives (enherbement des trottoirs, utilisation de désherbeur thermique…) Le paillage des arbres et massifs fleuris, et l’utilisation de plantes couvre-sol permettent également de limiter les opérations de désherbage et l’apport en eau d’arrosage.

Grâce à la gestion différenciée et à la réduction des produits phytosanitaires, nous pouvons de nouveau voir fleurir coquelicots et bouton d’or, ainsi que de magnifiques orchidées rares.